Les IDEL et la deuxième vague du Covid-19

Bonjour à tous

J’ai été un peu silencieuse, ces derniers temps, je vous prie de m’en excuser.
Le Covid est passé par moi ! Sans trop de gravité toutefois, mais cela m’a permis d’expérimenter l’autre côté du miroir, la joie du prélèvement nasopharyngé et le circuit parfois étrange de l’état “positif” au niveau des administrations (CPAM et ARS…).

Et cela m’a permis également de rencontrer des infirmiers libéraux voisins, habilités à pratiquer les prélèvements RT-PCR nasopharyngés.
Merci Sophie, Xavier ainsi que les autres collègues de la MSP, pour votre engagement, l’accompagnement durant et après le test, vos réponses à mes questions.
La mise en place de votre permanence 5 jours sur 7 évite à bon nombre de personnes de notre zone ultra rurale (dont ma famille et moi !) de faire 30 kms pour patienter toute une matinée sur le trottoir du labo ;
Votre professionnalisme rassure, (eh oui ! de l’autre côté du miroir, même un professionnel de santé a besoin d’être rassuré !)
Sophie, ton geste était sûr, indolore, même si peu agréable, dénotant une compétence acquise par une solide formation.

Cette expérience qui s’est conclue par un résultat de test positif, un gros syndrome grippal et une bonne dose de fatigue, m’a donné envie de faire le point avec vous sur l’habilitation des infirmiers libéraux à réaliser ces fameux tests.

En effet, après avoir été en première ligne durant plusieurs mois pour accompagner les premiers malades, pour venir en aide aux structures, pour assurer les soins des plus vulnérables et les protéger, la deuxième vague, plus massive, incite désormais beaucoup d’IDEL à se former pour acquérir le bon geste du prélèvement nasopharyngé RT-PCR.

Formation et habilitation obligatoires

Les professionnels de santé qui souhaitent pratiquer les prélèvements nasopharyngés doivent suivre une formation spécifique conforme aux recommandations de la Société française de microbiologie.
Cette formation est dispensée par un médecin ou un biologiste médical. Elle est constituée d’une partie théorique et d’une partie pratique.
On obtient l’habilitation à l’issue de la réalisation de 3 tests supervisés par un professionnel déjà habilité.
L’habilitation n’est pas maintenue au-delà de 6 mois si vous ne pratiquez pas au moins 10 prélèvements par an.
Pas de DPC pour cette formation !

Bon nombre de laboratoires d’analyses médicales ont mis en place des formations pour les professionnels de santé libéraux.
Certains le font gratuitement, d’autres sont payants.
Il est possible également de se former en e-learning et de passer la pratique en prélevant 3 patients depuis votre cabinet, filmé(e) et supervisé(e) à distance par vidéotransmission.
Le plus simple est sans doute de contacter le laboratoire pour lequel vous prélevez d’habitude.

Pratiquer les tests en cabinet ou à domicile en toute sécurité

Une fois habilité(e), il vous faut organiser votre équipement et l’accueil du public.
La circulation des patients entrant et sortant, l’aération et la désinfection des locaux et des surfaces, l’élimination des déchets, sont autant de facteurs à considérer dans la mise en place de votre accueil du public à tester.
Pensez aussi que, sous votre surblouse, vous avez des vêtements, des chaussures, qui peuvent être contaminés (sur les surfaces inertes, le virus persiste jusqu’à 3 heures !).
Être vêtu d’habits pouvant être lavés à 60°c et de chaussures qui ne bougent pas de cette pièce, voire des sur-chaussures, peut-être une idée à creuser !
Pour approfondir votre réflexion, retrouvez toutes les préconisations pour réaliser les tests PCR sur le site solidarités-santé.gouv

Si la réalisation du test en lui-même est rapide, quelques secondes dans chaque narine, il vaut mieux prévoir une prise en charge de 15 minutes par patient pour le recueil des données administratives, la traçabilité du prélèvement, la facturation.

Tout cela incite à prévoir un temps et un espace exclusivement dédiés à ces prélèvements !

Ou se procurer les tests ?

En ce qui concerne les tubes et écouvillons de prélèvements nasopharyngés ou salivaires, en règle générale, les laboratoires d’analyse médicale les fournissent.
En ce qui concerne les nouveaux tests de dépistage antigénique rapide, ils commencent à arriver dans les pharmacies. Sollicitez votre pharmacien, pour savoir s’il les a reçus…
Prévoyez votre CPS ou au moins votre numéro d’inscription à l’ordre ainsi que votre carte vitale : En effet, pour le pharmacien qui délivre, à ce jour, l’infirmier ou le médecin s’auto-prescrit ces tests !

La délivrance des tests est gratuite.
Le pharmacien peut vous en délivrer au rythme de :

  • Une boîte par professionnel de santé et par jour si la boîte contient plus de 15 tests.
  • Deux boîtes par professionnel de santé et par jour si la boîte contient moins de 15 tests.

Attention !

Ces nouveaux tests ne peuvent être pratiqués qu’à des personnes :

  1. asymptomatiques (hors cas contact), par exemple dans le cadre de dépistage collectif
  2. ou symptomatiques, remplissant les 3 conditions suivantes associées : 
  • avoir moins de 65 ans et ne pas présenter de risque de développer une forme grave de Covid-19
  • impossibilité d’obtenir un résultat de PCR dans les 48 heures. 
  • réaliser le test dans les 4 jours qui suivent le début des symptômes.

Les patients à risque (plus de 65 ans et/ou pathologie à risque), avec un résultat négatif, devront être confirmés par PCR. 

Cotation et facturation

Depuis le mois de mars, les cotations autour de l’épidémie se sont multipliées, avec des règles de cumul spécifiques.
Ces cotations sont absentes de la NGAP officielle, elles sont mises en place par décret suite à l’état d’urgence sanitaire.

Voici le tableau, (au 9/11/2020) des cotations existantes pour les IDEL

IDEL et test PCR

Bon courage à vous toutes et tous qui êtes si fortement sollicités.
La force de travail, la conscience professionnelle qui vous animent sont immenses.
Malgré tout, soyez prudents et prenez soin de vous : Nous avons tous besoin de vous !

A très vite pour d’autres articles.

lilou idel 2.0 vous parle de l'avenant 6

Lilou, infirmière libérale à Rodez (12)

Souhaitez-vous être mis en relation avec nos conseillers ?

Souhaitez-vous être mis en relation avec nos conseillers ?

 

OUI    

Depuis 36 ans, RM INGENIERIE développe des logiciels de gestion de cabinets ainsi que des solutions d'analyse et de rééducation du mouvement.

Nos services

05 65 76 03 33
Prix d’un appel local

Service Commercial

Demander un devis

Assistance

Contact Mail

Contact terrain

Mon contact terrain