Les différentes mesures de
l'avenant 6

 

Drôle d’anniversaire : Avenant 6 !

Bonjour à tous !

Eh oui ! le 29 mars prochain, cela fera 1 an que l’avenant 6 a été signé par nos représentants professionnels et la CNAM après presque 24 mois de gestation très compliquée !

Si je récapitule :

  • 22 mois de négociations soit la gestation d’une éléphante !
  • 8 mois pour la première mise en application sur le terrain  (29/03/2019 – 01/12/2019)
  • 3 ans pour  l’application totale de toutes les réformes prévues (01/01/2023)

Sachant qu’une convention dure 5 ans, il sera juste temps de recommencer les négociations de la prochaine période conventionnelle !

Oserai-je dire que l’éléphanteau “Avenant 6”, né aux forceps, est plutôt maladroit dans ses premiers pas ?

En accouchant le 29 Mars 2019, de l’avenant 6, CNAM et syndicats avaient-ils réellement imaginé la prise de tête pour les IDEL, que représenterait la mise en place des nouvelles règles de cotations, de cumuls, de nouveaux forfaits ?

Si je devais synthétiser la table des négociations autour de l’avenant 6, voici le schéma des espoirs de chaque partie avant la négociation et des résultats après la signature

avenant 6 pour les infirmières libérales

Au départ, il y avait une réelle et urgente nécessité de moderniser notre NGAP ( née en 1972, quand même, ne l’oublions pas, certains d’entre nous n’étaient même pas un rêve dans la tête de leurs  parents !)

Les représentants professionnels, pleins d’espoirs, souhaitaient mettre en avant la compétence infirmière et son rôle incontournable dans le parcours de soin du patient, moderniser enfin la NGAP, revaloriser les tarifs de nos actes.

De son côté la CNAM jouait le rôle de rabat-joie : juste après les élections présidentielles, il fallait jouer sur un budget très serré, la nécessité d’inclure l’infirmière dans le parcours de soin, sans froisser les médecins, d’instaurer des outils de contrôles et d’ajustement des coûts des soins à domicile, …

Et tout ceci dans un climat d’accélération simultané de mesures nationales, pour lutter contre la désertification médicale, généraliser le parcours de soin du patient, moderniser le système de santé et la prise en charge ambulatoire, intégrer la santé numérique dans le quotidien des patients !

Bref chacun avait sa vision, assez contradictoire au final. On comprend alors mieux pourquoi la signature a pris autant de temps !

Vous souvenez-vous qu’il y a eu 2 autres avenants signés durant ces 3 dernières années pour la profession infirmière ?

  • Avenant 5 du 21/11/2017 amenant l’augmentation de la majoration férié à 8,50 € (au lieu de 8 €)
  • Avenant 7 du 30/12/2019 concernant la création des forfaits de prise en charge de patients par les IPA, Infirmières en Pratique Avancée, et leurs conditions d’installation et d’exercice.

Certes ils ont un moindre impact sur nos tournées, mais gardons en tête que l’avenant 7 renforce encore la forfaitisation de nos prises en charge infirmières, même spécialisées. Je vous parlerai plus en détail de l’IPA dans un prochain article.

Voilà, c’était mon objectif du jour : vous faire prendre du recul, de la hauteur, sortir le nez du quotidien pour mieux comprendre dans quels rouages nous sommes, et apprécier tous les enjeux en cours pour notre belle profession mise à rude épreuve !

Sachons rester Zen… et informées !

lilou idel 2.0 vous parle de l'avenant 6

Lilou, infirmière libérale à Rodez (12)

Les étapes de la mise en place de l’avenant 6 

Souhaitez-vous être mis en relation avec nos conseillers ?

Souhaitez-vous être mis en relation avec nos conseillers ?

 

OUI    

Depuis 36 ans, RM INGENIERIE développe des logiciels de gestion de cabinets ainsi que des solutions d'analyse et de rééducation du mouvement.

Nos services

05 65 76 03 33
Prix d’un appel local

Service Commercial

Demander un devis

Assistance

Contact Mail

Contact terrain

Mon contact terrain